• L'art de vivre japonais dans la cuisine

    Vous allez me dire, encore un livre sur la minceur et restrictif. Et bien pas du tout, il donne les clés de la cuisine japonaise traditionnelle qui par elle même est source de bien-être.
    Il est écrit par une japonaise qui vit aux Etats Unis et mariée à un américain, elle a essayé de vivre complétement à l'occidentale mais peu à peu elle est revenue à ses racines et a converti son mari. Ce que je trouve beau, c'est qu'elle réussit à la fois de vivre à 100 à l'heure tout en se gardant des moments de calme et de nostalgie positive. La nourriture est pour elle un point d'ancrage qui lui rapelle sa mère, le mode de vie de son enfance. 
    Elle ressemble à cette culture japonaise qui fait le grand écart entre le monde des geishas et celui des mangas et qui y trouve son équilibre.

    Les grandes lignes du livre :

    . Les septs piliers de la cuisine japonaise traditionnelle sont : (remarques personelles en italique)

    - le poisson et les produits de la mer
    Un empereur boudhiste a même émis au VII siècle un décret interdisant de manger des animaux terrestres et il resta en vigueur jusqu'en 1873 !!!
    Mais compte tenu de la pollution existante en métaux lourds qui se stocke dans le gras des poissons, il est conseillé d'en manger que 2 fois par semaine.

    - les légumes
    Et n'oubliez pas les algues, on connaît bien l'algue Nori qui entoure les maki, elle est délicieuse saupoudrée sur le riz. J'utilise aussi l'algue Wakamé qu'on utilise dans la soupe miso. Il y en a plein d'autres mais leur goût est surprenant et j'avoue j'ai un peu de mal.
    Essayez aussi la patate douce, elle surprend le palais et des frites roses, ça change.

    - le riz
    Le riz préféré des japonais est le riz blanc à petits grains ronds. Je l'utilise quand je fais de la cuisine purement japonaise mais je préfère les riz longs thais ou basmati et essayez de le faire cuire au Ricecooker (cuiseur à riz), il est trop bon ainsi et il flotte alors dans la maison l'odeur de riz qui cuit et que j'adore.

     - le soja
    Attention, il ne faut pas confondre le germe de soja qui est issu de l'haricot mungo, un petit grain vert et le soja qui a un grain jaune rond.
    On le connait dans le petit flacon du restaurant asiatique, ce liquide marron et un peu sucré, la sauce soja mais il prend plein de forme.
    Le tofu ou appelé pâté de soja qui est issu du lait de soja caillé. Il peut être soyeux c'est à dire à peine égoutté et tout doux, ferme, grillé, fumé, frit et j'en oublie...
    Le miso qui est une pâte fermentée de soja nature, avec du riz ou de l'orge. Il passe du blanc, au rouge au marron très foncé et à une saveur de douce à très pononcée et salée. C'est un élément indispensable de la miso soupe et il soigne très bien les intestins et estomacs irrités.
    La sauce soja qui traditionnelement est du soja fermenté avec du blé, attention, elle est très salé et le tamari, la sauce soja sans blé
    Les japonais ne boivent pas de lait de soja ni ne mangent de yaourts de soja qui sont des produits purement occidentaux.

    - Les nouilles
    Il y en a plusieurs sortes  comme : les udon à base de blé, les somen à base de blé et très fines, les soba à base de sarrasin.
    On les mangent chaudes et froides.
    Remarquez qu'ils ne mangent pas de nouilles à base de riz comme au Vietnam.

    -  le thé vert
    Essayez le genmaicha, un thé vert au riz complet soufflé, c'est surprenant.
    Recette du thé vert Sencha (le plus classique) pour 4 personnes : 4 cuillères à café de feuilles de thé, 50 cl d'eau frémissante soit à environ 80°C (laissez refroidir 5 minutes après ébullition) et temps d'infusion : 1 à 1 minute 30.

    - les fruits
    Des fruits frais évidemment et de saison 

    . Les sept secrets de la cuisine japonaise sont :

    - une alimentation riche en produits bruts
    - des portions réduite servies dans des petits plats très esthétiques
    - le meilleur mode de cuisson est le plus bref
    - mangez du riz à la place du pain
    - Misez sur un petit déjeuner nutritif
    J'ai du mal le matin à manger de la miso soupe, il faudrait que j'essaie.
    - Limitez les douceurs sucrées
    - Oubliez le mot régime

    Le livre est aussi truffé de recettes de cuisine simples qui nous montre et démontre que la cuisine japonaise ne se limite pas au sushis.

    Verdict, j'aime beaucoup ce petit livre tout simple et qui donne une vision contemporaine mais aussi historique du Japon tout en me faisant saliver.

    -


    votre commentaire
  • Ce matin, j'ai eu envie de couleur alors j'ai sorti mes plus beaux pinceaux et petit maquillage gris, vert, violet et rose..
    J'ai utilisé des fards kiko vert et violet et Fatal Beauty pour le gris et le rose.

    Alors sur la paupière mobile en coin interne : le gris puis le vert au milieu et le violet en coin externe. Le rose pour estomper tout puis du violet en ras des cils inférieurs. Super simple à faire et j'aime bien car lumineux malgré les couleurs froides utilisées.

    Force verte ou violette,ce matin, je colore...

     

    Force verte ou violette,ce matin, je colore...

    Et vous ce matin, de quelles couleurs avez vous eu envie ????


    8 commentaires
  • Attaque de guêpes ou de frelons, je me suis retrouvée il y a quelques semaines avec plein de boutons.
    Pas grave mais j’ai délaissée ma BB cream peut être en cause et j’ai foncé à la parapharmacie pour une crème teintée ou un fond de teint léger pour couvrir et traiter ces méchantes imperfections.

    Je regarde tout le magasin et la vendeuse me conseille Normaderm Teint de Vichy à 16 euros environ, j’ai la couleur Opale Très clair car il n’y a pas de demi- teinte.
    Vichy, je ne boirais plus ton eau...

    Je me dis un bon produit car avec de l’eau thermale et nickel pour soigner mes boutons en les camouflant car il est dit non comédogène et hypoallergénique.

    Je rentre à la maison et je lis la composition, oh non, il y a du diméthicone, des silicones alors que c’est un soin normalement totalement secure.
    J’ai déjà un a priori négatif et la mauvaise impression de m’être fait avoir.

    Le lendemain matin, je teste la bête, le tube est sobre, je l'ouvre et là une mare de fond de teint dans le lavabo, c’est super liquide, je m’y attendais pas du tout.  Je dose donc mieux et j’étale au pinceau, la couvrance est bonne au départ.

    Vichy, je ne boirais plus ton eau...Vichy, je ne boirais plus ton eau...

    Côté odeur, c’est très médical et j’aime pas, est ce pour dire que c’est un produit efficace car il ne sent pas bon comme un médicament.

    Arrive midi, je me regarde dans la glace et là je vois que le fond de teint a filé et il reste du produit dans mes pores des joues et du nez. Pour un anti- imperfection, c’est raté, je ne ressemble à rien et mes boutons et pores se voient encore plus…..

    Verdict, je déconseille vivement ce produit qui malgré son apparence de produit de qualité est un fond de teint bas de gamme et sans pouvoir réellement traitant car il contient des ingrédients obstruant les pores de la peau.


    votre commentaire
  • Si, si moi je sais pourquoi, il bave pour rendre les femmes plus belles....

    Depuis 15 jours, j'utilise la crème The Skin House, Wrinkle Snail System Cream.
    En français un anti rides au mucus d'escargot.
    Beurk !!!! Certains et certaines vont se dire, de la bave d'escargot sur la figure mais savez vous que la glycérine, ingrédient hydratant dans beaucoup de crème est issue de la graisse de mouton.....

    La bave d'escargot est récoltée lors de la traite des escargots, après les avoir aspergé d'une solution un peu saline, on les secouent délicatement.
    Bien sûr, la bave est ensuite filtrée, traitée par anti bactérien et anti fongique avant son utilisation en cosmétique.

    Mais pourquoi la bave d'escargot ?
    Car elle est très riche :
    - principalement en allantoïne (substance qui permet la réparation de la coquille) qui est un accélérant de la cicatrisation de la peau et des cellules 
    - en élastine et en collagène qui sont avec la fibrilline les principauux constituants de la matrice extracellulaire
    - et en acide glycolique qui permet d'améliorer la texture et l'apparence de la peau.
    Que de bonnes choses !!!!

    Alors je vous présente mon gros pot de 100ml
    creme escargot

    C'est un pot en plastique avec un bouchon doré, très simple mais pratique et joli dans une salle de bains.
    Quand on ouvre le pot, il y a le mucus qui forme des filaments.
    creme escargot

    Côté texture, c'est collant collant et la première fois j'ai eu du mal à en prendre la bonne dose. Il faut y mettre les doigts propres et tourner un peu pour que le mucus se détache de la masse du pot.
    Je vous montre, on dirait du gruyère fondu.
    creme escargot

    Alors à l'application, on a l'impression d'avoir un film collant sur la peau et puis 10/15 minutes plus tard, plus rien la crème a bien pénétré dans la peau mais je la réserve pour le soir car le matin, j'ai pas le temps d'attendre.
    Côté odeur, c'est un fleuri discret et très agréable comme une crème de luxe.
    C'est une texture très spéciale mais qui rafraichit et on s'habitue rapidement surtout quand on voit sa peau le lendemain.

    J'ai toujours eu les joues et le nez rouge en me levant maintenant, elle est normale et pâle, mes boutons sèchent, régressent ou diparaissent et ma peau est lise et reposée. Que demander de plus ?
    Je suis vraiment conquise et donc je l'utilise aussi pour mon décolleté, zone toujours très exposée au soleil et la peau fragile à cet endroit est en train de retrouver son aspect lisse et sans tâche. Lorsque j'ai un petit bouton, je mets matin et soir de la crème d'escargot dessus et en 2 jours plus rien.

    C'est devenu ma crème indispensable à ma routine du soir et le remède à mes imperfections.
    Un petit conseil, prenez un gros pot car n'hésitez pas à en mettre assez pour que les effets soient réels et durables.

     PS : Je l'ai acheté sur GMARKET


     


    8 commentaires
  • Mort aux cernes bleues, je sors mon Age Erase..

    C'est devenu mon produit fétiche du moment, I love it....

    Petite histoire,
    Un cadeau de Noel de mon chéri, un kit de ravalement : le coffret Confessions of a Concealaholic de Benefit 

    Mort aux cernes bleues, je sors mon Age Erase.. Mort aux cernes bleues, je sors mon Age Erase..

    Ce coffret est destiné aux maniaques des correcteurs mais très fifilles dont je vais partie, j'ai l'obsession du teint parfait.
    D'ailleurs voilà le petit test en anglais du coffret pour connaître votre niveau obessionnel :

    Mort aux cernes bleues, je sors mon Age Erase..

    Mon score est de 3, pas mal...

    Je ne me plains pas, j'ai une peau claire avec pas trop d'imperfections mais conséquence ,on voit sous chacun de mes yeuxune belle veine bleue qui les jours de fatigue sont- bien marquées car le visage se creuse.

    Je cherchais un bon anti cerne bien clair et crémeux qui les cacherait et en même temps ne filerait pas dans dans les plis.
    J'ai testé entre autres des produits Gemey, Make Up Forever, CCB, UNE et j'ai vu chez Sephora ce kit et je me suis dit pourquoi pas.

    Alors le petit boîtier très girly contient :

    Mort aux cernes bleues, je sors mon Age Erase..

    Les produits sont bien sûr en taille mini mais je trouve que c'est une bonne façon de tester des produits qu'on ne connaît pas et qui sont assez chers individuellement. Le coffret lui coûte 37 euros. C'est un produit international, français américain et allemand.....

    Un livret d'utilisation des produits en anglais mais il y a une traduction en français dans les dernières pages.
    Mort aux cernes bleues, je sors mon Age Erase..

    Alors l'Erase Paste est un produit étrange et je ne pensais pas du tout qu'il me serait utile car il est orange très foncé (couleur medium).

    Mort aux cernes bleues, je sors mon Age Erase..

    Et c'est son atout principal car l'orange neutralise le bleu, ah oui je suis bête, il faut que je revois mes cours d'arts plastiques.
    J'ai désepérément cherché des anti cernes hyper clairs et toujours sans résultat car en fait, il fallait un orange pour les neutraliser.

    On le pose avant le fond de teint ou la BB cream car c'est un correcteur de teint pas un anti cerne.
    Avant la BB cream, je le mets donc au pinceau spécial anti cernes sur mes veines et je tapote à l'annulaire. C'est nickel.
    Et après la BB cream et la poudre on ne voit plus rien, magique je vous dis.
    En plus, il ne file pas dans les plis ou ne sèche pas en plaques disgracieuses.

    Mort aux cernes bleues, je sors mon Age Erase..

    J'avoue si je suis vraiment fatiguée, je mets un peu d'anti cerne BOI ING couleur 1, très clair sur la BB cream avant de poudrer et tout est caché.

    Alors si comme moi, vous avez une méchante cerne bleue localisée, pensez à l'orange non pas seulement au petit déjeuner mais aussi dans votre make up.  

     PS : il est disponible à Séphora en format normal à 25 euros. 


    2 commentaires